L’épargne Vin

L’épargne-Vin est un concept vous permettant de constituer votre cave sur mesure selon vos goûts, vos envies et votre budget. L’enjeu est de vous aider à explorer le monde du vin avec le plus grand plaisir.

L’épargne Vin, 2 solutions s’offrent à vous

Fixer un montant prélevé mensuellement ou verser directement une somme d’argent plus importante. Les vins sont conservé dans notre cave privée, dans des conditions optimales de stockage et vous sont apporté en boutique sur simple demande. Pourquoi l’Epargne Vin ? Acquérir des vins de qualité, les nouveautés, les grandes appellations, les millésimes, les cuvées spéciales et les raretés…. Les conserver dans un lieu efficace ! L’intérêt du stockage que nous vous proposons est de laisser murir et se bonifier vos vins dans des conditions idéales. Toutefois, vous pouvez bien sur retirer vos vins sur simple demande. Les déguster au bon moment! Boire un vin à maturité et l’associer aux bons plats, à la bonne occasion. Nous vous guidons et conseillons dans ces paramètres. Dialoguer avec d’autres amateurs. l’Epargne-Vin, ce sont également des amateurs qui se retrouvent pour des dégustations, soirées à thème et cours de dégustation
Je n’ai ni le lieu ni le temps de me constituer une cave. J’ai envie d’apprendre à mieux connaître le monde du vin. Doucement, au rythme de 3 bouteilles par mois, pour 85 euros. Mes choix sont éclectiques : Vallée du Rhône, Languedoc, Alsace, Bordeaux…. Et ne demandent qu’a s’éveiller.
Fabien, 28 ans
Je constitue une cave pour mes 4 petits enfants. J’achète des vins en accord avec mon caviste des années de naissance de chaque enfant. Je verse 130 euros par mois.
Jacqueline, 70 ans
Amateur éclairé, je me suis constitué une cave depuis plusieurs années. Par le biais de l’Epargne vin, je cherche les raretés « introuvables », grands crus, vins de garage…. Pour 250€ par mois.
Maurice, 47 ans
Collectionneur de vins rares et de micro-cuvées, j’ai donné carte blanche à ’Art et Vin’ pour me sélectionner des vins de grandes qualités avec un budget de 5000 euros.
Frédéric, 39 ans